Emmanuel Adely

L’œuvre d’Emmanuel Adely s’ancre dans le catalogue romanesque de plusieurs éditeurs (Minuit, Stock, Seuil, Inculte…), s’inscrit dans des revues, surgit dans les performances et mute. Depuis la parution de son premier texte en 1993, et jusqu’ à La Très Bouleversante Confession… , il abandonne peu à peu la « langue des livres » comme une peau morte, rompt avec les conventions du roman, explore les rapports entre réel et fiction, questionne et invite le lecteur à résister.

Rencontre avec l'auteur

Un rendez-vous pour découvrir l’écriture plastique, politique et sonore d’Emmanuel Adely, comment de ses premiers livres plus romanesques, il glisse vers des textes plus politiques ou poétiques qui recomposent le réel, épuisent les codes et les clichés et laissent le lecteur libre de penser.
Discussion menée par Élodie Karaki.

Vendredi 05 Octobre 2018  - Bibliothèque de La Tour-d'Aigues (84240)  - 19h00
Entrée libre

Et aussi…

Rencontre avec Alban Lefranc

Emmanuel Adely a imaginé dans Sommes les biographies d’anonymes. De son côté, Alban Lefranc réinvente, entre autres, les vies de Nico, Pialat…
« C’est peut-être parce qu’il a écrit sur Mohamed Ali qu’Alban Lefranc ne prend pas de gants dans son écriture ou bien c’est parce qu’il ne prend pas de gants qu’il a écrit sur Mohamed Ali : il écrit des biographies qui sont des romans, il parle d’aujourd’hui en parlant d’hier en abordant les vies de Fassbinder, de la bande à Baader ou de Steve Jobs…, dans des montages qui ont tout d’un “putsch interprétatif” ». E.A.
Dialogue animé par Sophie Joubert.

Vendredi 12 Octobre 2018  - Bibliothèque municipale de Jouques (13490)  - 20h30
Entrée libre

Atelier d'écriture

Je paie

« Puisqu’on est ce que l’on mange, ce que l’on lit, ce que l’on voit, est-on aussi ce que l’on achète ? Peut-on être résumé à cet acte quotidien qui dit quoi de nous ? Je paie est une autobiographie comptable, un exercice anti-Alzheimer, un almanach, une traversée du temps, que chacun peut s’approprier et réécrire avec ses matériaux personnels. L’atelier Je paie est donc un exercice d’autobiographie en creux, dans la marge, qui dévoile un peu du monde qui nous entoure ». E.A.
Les participants sont invités à collecter sous forme de liste ou de tickets de caisse l’ensemble de leurs achats effectués dans les quinze jours précédant l’atelier.

Sur inscription auprès des bibliothèques - durée: environ 3h

Samedi 10 Novembre 2018  - Médiathèque de Lauris (84360)  - 10h00
Entrée libre

A la découverte de ...

Svetlana Alexievitch

En compagnie d’Emmanuel Adely, une invitation à (re)découvrir l’écriture de l’auteure biélorusse, prix Nobel de littérature en 2015. Lectures d’extraits par les participants de l’atelier de lecture à haute voix des Nouvelles hybrides.
« Les livres de Svetlana Alexievitch sont les recueils des voix du monde, c’est-à-dire les voix des gens “autour”, ceux qu’on n’entend pas. Alexievitch fait ainsi parler l’humain et atteint à son universel, celui de la condition humaine. Tout ce matériau-là, magistralement agencé, est donné abruptement, sans recul apparent, jusqu’à créer une polyphonie proche, à l’évidence, du chœur antique et classique, mais un chœur contemporain, pris dans la tragédie de l’histoire, que ce soit l’accident de Tchernobyl, la guerre soviétique en Afghanistan, ou bien la fin du communisme… De l’oralité de cette foule vivante, Alexievitch fait œuvre bouleversante et gigantesque. » E.A.

 

Jeudi 15 Novembre 2018  - Bibliothèque de La Tour-d'Aigues (84240)  - 19h00
Entrée libre

A la découverte de ...

Svetlana Alexievitch

Vendredi 16 Novembre 2018  - Médiathèque de Saignon (84400)  - 19h00
Entrée libre

Atelier d'écriture

Je paie

Samedi 24 Novembre 2018  - Médiathèque Les Carmes à Pertuis (84120)  - 10h00
Entrée libre

Atelier d'écriture

Je paie

Mardi 27 Novembre 2018  - Médiathèque Les Carmes à Pertuis (84120)  - 18h00
Entrée libre

Table ronde

Arno Bertina, Emmanuelle Heidsieck et Emmanuel Adely

« Arno Bertina comme Emmanuelle Heidsieck traitent de ce qui advient à notre monde occidental, de ce qui le guette : la fin programmée de la sécurité sociale, la précarisation de l’emploi, et cela passé par le prisme du roman devient terriblement lisible et simple comme un objet de lutte enfin dicible. Ou comment la littérature dévoile ce qui advient, ce qui nous menace, ce qui est. » E.A.
Rencontre animée par Camille Thomine

Vendredi 30 Novembre 2018  - Médiathèque Les Carmes à Pertuis (84120)  - 18h30
Entrée libre