Lectures à haute voix

La lecture à haute voix est un des axes d'exploration de la littérature contemporaine privilégié par Les Nouvelles Hybrides.

Pour cela, des comédiens-lecteurs sont invités à l'occasion des rencontres avec les auteurs.

Par ailleurs, un atelier de lecture à haute voix est organisé par les Nouvelles Hybrides, au fil de la saison. Ouvert à toutes celles et tous ceux qui désirent s'initier ou se perfectionner à cet exercice, les participants peuvent également être sollicités pour faire entendre des textes en public.

Il en est ainsi pour Svetlana Alexievitch, avec des extraits de La guerre n'a pas un visage de femme. Un texte polyphonique, choisi par Emmanuel Adely, auteur en résidence à La Tour d'Aigues, où le témoignage fait oeuvre de fiction sous la plume de l'auteur biélorusse.

L'écriture drôle et loufoque de Joël Baqué sera portée, de son côté, par le comédien Jean-Marc Bourg, dont les qualités de lecteur ne sont plus à démontrer.