Laura Alcoba

Laura Alcoba a vécu en Argentine jusqu’à l’âge de 10 ans . Elle est l’auteure de Manèges, petite histoire argentine, roman traduit dans de nombreux pays, Jardin blanc, Les Passagers de l’Anna C., Le Bleu des abeilles et La Danse de l’araignée (Gallimard). Ses livres évoquent son enfance marquée par la dictature, l’histoire de ses parents partis rejoindre Che Guevara, son exil en France… Laura Alcoba est aussi traductrice et enseignante mais comme elle le dit elle-même : « j’aime mieux m’en tenir aux livres ».

A haute voix

Lecture-rencontre

La Danse de l’araignée de Laura Alcoba

Laura Alcoba raconte l’adolescence de son héroïne, qui a quitté l’Argentine et vit en France. Avec légèreté et fraicheur, elle écrit ses troubles, la correspondance avec son père prisonnier, son premier soutien-gorge, ses amitiés… et tisse un récit sensible et acidulé, entre deux langues, entre exil et enracinement.
Pauline Huruguen, lectrice délicate, prête sa voix à la narratrice. Discussion menée par Christiane Dumoulin.

Samedi 07 Avril 2018  - Médiathèque Les Carmes à Pertuis  - 11h00
Entrée libre

Formée au Conservatoire national de région de Lyon, elle intègre le Conservatoire national supérieur d’art dramatique en 2008 dans la classe de Dominique Valadié, où elle travaillera sous la direction d’Alain Francon, Olivier Py, Andrzej Seweryn… Elle enregistre régulièrement des livres audio pour les éditions Thélème, prêtant sa voix aux œuvres de Marguerite Duras, Valentine Goby, Amélie Nothomb, Laurent Gaudé… Elle est aussi récitante, avec l’orchestre de Franche-Comté.

Et aussi…

Venir d'ailleurs, écrire en français

Table ronde

Avec Laura Alcoba, Velibor Čolič, Lenka Horňáková-Civade animée par Bernard Magnier. Rencontre ponctuée de lectures par Pauline Huruguen et Jean-Marc Fort.

Ils sont nés en Amérique Latine, en Moravie ou en Bosnie, par choix ou par nécessité, ils vivent en France et ont choisi d’écrire en français. En quoi cette « nouvelle » langue est-elle un espace de liberté ? En quittant sa langue maternelle, est-on « en exil dans l’exil » ? Comment leurs voix participent-elles à la vivacité de la création littéraire contemporaine ?

Samedi 07 Avril 2018  - Bibliothèque d'Ansouis  - 20h00
Entrée libre